En jetant un oeil à droite et à gauche : du nouveau sur les notions de « Majesté » et « souveraineté »

La place du Parlement de Paris dans la construction de la souveraineté des rois de France et, plus largement, de l’Etat moderne ne peut  qu’inciter à l’approfondissement de ces notions si complexes, toujours et sans fin re-visitées, que sont la « souveraineté », la « Majesté », leurs sources (romaines et chrétiennes), leurs rapports à l' »autorité » et au « pouvoir »… Les apports de la bibliographie la plus récente sont remarquables, en toute langue, spécialement en italien et en allemand.

C’est cette ouverture que permet une série de quatre études d’Arnaud Fossier et de Thibaud Lanfranchi sur le Carnet de recherche du « Séminaire des membres de l’Ecole française de Rome » auxquelles nous vous renvoyons :

Du 6 mars 2013 : http://semefr.hypotheses.org/863

Du 28 mars 2013 : http://semefr.hypotheses.org/886

Du 6 avril 2013 : http://semefr.hypotheses.org/907

Du 12 avril 2013 : http://semefr.hypotheses.org/951

Bonne lecture !


Isabelle Brancourt

Agrégée d'Histoire (1986), docteur de l'Université de Lille (1992), HDR (2005). Professeur dans l'enseignement secondaire de 1982 à 1991; PRAG puis maître de conférences à l'Université d'Artois de 1992 à 2000 ; chargée de recherche au CNRS depuis 2000, aujourd'hui à l'IHPC (Ens-Lyon-CNRS).

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.