Tout ce qui est “Archives” est nôtre

L’Institut International d’Histoire du Notariat organise avec les Archives nationales de France, à Paris, un colloque (13ème manifestation scientifique de l’Institut), intitulé :

“Nouveaux regards sur les archives notariales”

Cette journée de réflexion, du mardi 12 juin 2012, participe à la célébration du 80ème anniversaire de l’inauguration du Minutier central des notaires de Paris. Quand on sait l’importance des archives notariales pour une connaissance appronfondie de la magistrature, de son milieu, de son action, et même de ses choix, on comprend l’extrême proximité des archives notariales et de celles des Parlements de la France d’Ancien Régime : il n’est pas utile de la prouver, après les travaux de nombres d’historiens des Parlements de Paris et d’ailleurs, dont, entre beaucoup d’autres, François Bluche ou Robert Descimon. La difficulté du traitement de ce type d’archives nous ramène également au Parlement, par la nécessité d’enrichir toujours notre réflexion, et notre expérience, sur la méthode d’investigation scientifique dans ces fonds judiciaires et notariaux.

Pour information, voici le lieu :

Archives nationales, Hôtel de Soubise, Salon du Prince

60, rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris (Métro Hôtel de Ville ou Rambuteau)

et le programme :

Gnomon

Isabelle Brancourt

Agrégée d'Histoire (1986), docteur de l'Université de Lille (1992), HDR (2005). Professeur dans l'enseignement secondaire de 1982 à 1991; PRAG puis maître de conférences à l'Université d'Artois de 1992 à 2000 ; chargée de recherche au CNRS depuis 2000, aujourd'hui à IHD-Jean Gaudemet (Université Paris 2-Panthéon-Assas - CNRS), en partenariat avec l'IHRIM (ENS Lyon - CNRS) pour le séminaire "Parlement(s), lui-même soutenu par le LabEx COMOD depuis 2012.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.