Un message bienveillant et très réconfortant du Professeur Michel Bottin, de l’Université de Nice Sophia Antipolis, m’a fait part du lien qui pouvait s’établir entre le travail que nous menons dans “Parlement de Paris” et celui qu’il mène de son côté sur les problèmes “constitutionnels” de la Pré-Révolution française, c’est-à-dire sur les années 1787-1789. Une partie de ses travaux, dès 1986, ont porté sur ce temps de crise dans lequel le Parlement, plus souvent réuni en cour des Pairs, a joué un rôle de premier plan. Avant même que ces références bibliographiques ne soient intégrées à la page Biblio de ce blog, je vous recommande de consulter, d’une part, le blog personnel du Professeur Bottin :

http://michel-bottin.com/ ;

d’autre part, sa page personnelle sur le site du laboratoire ERMES auquel il appartient :

http://webs.unice.fr/ermes/spip.php?article38.



Citer ce billet
Isabelle Brancourt (2011, 12 janvier). . Parlement(s) de Paris et d'ailleurs (XIIIe-XVIIIe s.). Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sqlf

Isabelle Brancourt

Agrégée d'Histoire (1986), docteur de l'Université de Lille (1992), HDR (2005). Professeur dans l'enseignement secondaire de 1982 à 1991; PRAG puis maître de conférences à l'Université d'Artois de 1992 à 2000 ; chargée de recherche au CNRS depuis 2000, aujourd'hui à IHD-Jean Gaudemet (Université Paris 2-Panthéon-Assas - CNRS), en partenariat avec l'IHRIM (ENS Lyon - CNRS) pour le séminaire "Parlement(s), lui-même soutenu par le LabEx COMOD depuis 2012.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.