Parlement(s) et cours souveraines : séance II 2023-2024

Je vous prie de trouver par ce message l’annonce de la prochaine séance du séminaire : 

Vendredi 20 octobre 2023 (16h30 – 18h30), nous écouterons :

Anne Dobigny-Reverso (Université de Toulon – Institut Jean Gaudemet),

« Les conjurateurs sous Louis XIII »

Répondant : Raphaël Fournier (ESSCA)

Le séminaire se tiendra dans la salle d’ « ADMINISTRATION » de l’Institut d’Histoire du Droit-Jean Gaudemet, 4 rue Valette, 75005 Paris, esc. de gauche sous le hall, 3e étage.

Vous trouverez ci-dessous, en outre, le lien de connexion ZOOM pour toutes les personnes qui ne pourraient pas se déplacer à l’Institut, sachant que nous vous remercions, lorsque vous le pouvez bien sûr, de privilégier la présence dans nos locaux :

Isabelle Brancourt-Storez vous invite à une réunion Zoom planifiée. Rejoindre Zoom Réunion https://u-paris2-fr.zoom.us/j/96679789743?pwd=SlVFc0NZWWhkaGhJQmxrSCtMKzB4Zz09 ID de réunion: 966 7978 9743 Code secret: 463413

Pour information : les séances du dernier trimestre 2023 se tiendront, mêmes lieu et heure, les vendredis 17 novembre, 15 décembre.



Citer ce billet
Isabelle Brancourt (2023, 16 octobre). Parlement(s) et cours souveraines : séance II 2023-2024. Parlement(s) de Paris et d'ailleurs (XIIIe-XVIIIe s.). Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sqpu

Isabelle Brancourt

Agrégée d'Histoire (1986), docteur de l'Université de Lille (1992), HDR (2005). Professeur dans l'enseignement secondaire de 1982 à 1991; PRAG puis maître de conférences à l'Université d'Artois de 1992 à 2000 ; chargée de recherche au CNRS depuis 2000, aujourd'hui à IHD-Jean Gaudemet (Université Paris 2-Panthéon-Assas - CNRS), en partenariat avec l'IHRIM (ENS Lyon - CNRS) pour le séminaire "Parlement(s), lui-même soutenu par le LabEx COMOD depuis 2012.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.