Quand la technologie se met au service de la science pour ressusciter le passé !

Grâce à l’un de nos plus fidèles collaborateurs, Philippe Paschel, je viens de prendre connaissance de la magnifique réalisation de la musicologue Mylène Pardoen.

bretez_maquette2_72dpi

Prenez ces quelques minutes, et savourez ! Le Parlement est tout proche. Peut-être un jour… mais n’anticipons pas. Il n’y manque que la voix de mon commis-greffier préféré : imaginez un peu, les images, les sons, la voix de Jean Gilbert, contant quelqu’une de ces anecdotes inénarrables qui émaillent ses archives: les “chiens écrasés” du passé à travers les rues du Plan “Turgot” réanimées grâce au projet “Bretez” !!!

En attendant, rendez-vous sur “Ecoutez le Paris du XVIIIe siècle” :

https://lejournal.cnrs.fr/articles/ecoutez-le-paris-du-xviiie-siecle



Citer ce billet
Isabelle Brancourt (2015, 3 juillet). Quand la technologie se met au service de la science pour ressusciter le passé ! Parlement(s) de Paris et d'ailleurs (XIIIe-XVIIIe s.). Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sqnj

Isabelle Brancourt

Agrégée d'Histoire (1986), docteur de l'Université de Lille (1992), HDR (2005). Professeur dans l'enseignement secondaire de 1982 à 1991; PRAG puis maître de conférences à l'Université d'Artois de 1992 à 2000 ; chargée de recherche au CNRS depuis 2000, aujourd'hui à IHD-Jean Gaudemet (Université Paris 2-Panthéon-Assas - CNRS), en partenariat avec l'IHRIM (ENS Lyon - CNRS) pour le séminaire "Parlement(s), lui-même soutenu par le LabEx COMOD depuis 2012.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.