Le monde parlementaire au Moyen Âge: procédures, paradigmes, représentations

Samedi 17 mai 2014, Paris

Université Panthéon-Assas-Paris II

De 9h30 à 17h15

La prochaine séance du séminaire « Parlement et cours souveraines » (Isabelle Brancourt et Frédéric Gabriel) est une journée d’étude consacrée au Parlement médiéval. Elle se tiendra 12 place du Panthéon (75005), aile Soufflot, salle 3, premier étage, escalier M. Ce séminaire est porté par le LabEx COMOD (Université de Lyon); il est cette année, et depuis octobre 2012, le séminaire « transversal » de l’Institut d’Histoire de la Pensée Classique-UMR 5037 (ENS Lyon-CNRS).  

La journée sera présidée par le Professeur Albert Rigaudière, de l’Académie de Inscriptions et Belles Lettres (matinée) et par Dominique Iogna-Prat (CNRS-EHESS) (après-midi). En voici le programme :

Matinée : accueil des participants à partir de 9 h. :

9 h. 30 : Ouverture de la journée par le Professeur Rigaudière ;

9 h. 45 : Philippe Paschel (CEHJ. CNRS), « L’espace de la justice au Parlement médiéval. XIVe siècle » ;

10 h. 10 : Axel Degoy (Université de Rouen), « Les implications judiciaires de la ‘souveraineté’ du Parlement de Paris au tournant des XIVe et XVe siècles » ;

Discussion et pause.

11 h. 10 : Véronique Julerot (LAMOP. Paris), « De Paris à Lyon : l’exécution d’un arrêt du Parlement à la fin du XVe siècle » ;

11 h 35 : Julien Théry (Université de Montpellier) « Les assemblées représentatives du royaume sous le règne de Philippe le Bel : aux commencements d’une exception française » ;

Discussion et déjeuner libre.

Après-midi :

Reprise des travaux sous la présidence de Dominique Iogna-Prat à 14 h. 15 ;

14 h 30 : Élizabeth Schneider (Université de Fribourg-en-Brisgau), « La personne publique des parlementaires » ;

15 h. : Frédéric F. Martin (Université de Nantes), « Autorité et impuissance du parlement dans les processus décisionnels » ;

 15 h. 30 : Valérie Toureille (Université de Cergy-Pontoise) « Le rôle du Parlement au XVe siècle dans le contrôle de l’exercice du droit de grâce » ;

Discutant : Raphaël Eckert (Université de Strasbourg).

Discussion et conclusion.

Pour des raisons pratiques, les travaux seront impérativement clôturés à 17 h. 15 dernier délai.

Argumentaire :

Le séminaire, consacré à l’espace européen et à l’« Ancien Régime » au sens large, est conçu dans le long terme. Il se fixe pour objectif de présenter les recherches actuelles sur le thème du « Parlement » élargi, en une perspective résolument interdisciplinaire, à toutes les grandes problématiques qui lui sont intimement liées : la centralisation du gouvernement, la souveraineté, l’« absolutisme » et sa remise en cause, le jeu des relations entre puissances spirituelle et temporelle dans l’évolution des conceptions et des institutions politiques. Il prend également en compte le droit dans toute son ampleur, de l’écriture juridique jusqu’à la question de la politique des archives, en passant par les réflexions sur la magistrature. On s’intéresse aussi bien à la justice rendue et à la procédure qu’aux conceptions plus abstraites de la communauté politique dont le Parlement fut le creuset et qui en sont l’environnement institutionnel, intellectuel et moral. La présente séance consacrée au « Parlement médiéval » n’entre donc pas en concurrence avec des journées précédentes ou des conférences réalisées sur le même thème et la même période, dans des perspectives parallèles, mais elle s’inscrit délibérément dans un projet de collaboration au long cours que les chercheurs (universitaires et CNRS, français et étrangers) doivent entretenir pour le progrès de la connaissance. La discussion est donc largement ouverte à tous.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.